Philippe Zappadu et Jésus s.Baptista

Les chasseurs d’aurores Philippe et Jésus, l’un designer, concepteur,
et l’autre mapper, vidéaste, partent en voyage afin de capturer
et de ramener une aurore boréale. Cette quête se construit autour
d’un mythe fictif : un certain Nicolas Rouyer, scientifique fou,
s’est mis en tête de capturer coûte que coûte une aurore boréale,
pensant qu’il s’agit là de la réincarnation d’un proche parent.
Il a ainsi demandé aux voyageurs de partir au Groenland en capturer
afin de lui ramener. Le projet s’accompagne de recherches quant
à la diffraction de la lumière et ses différentes réactions chromatiques.
Il est par ailleurs composé de 3 étapes : la fabrication du piège
à aurores à partir des plans de Nicolas Rouyer, l’installation de rites
mystiques (sculptures et mapping) afin d’invoquer les aurores
et, enfin, leur diffusion en France.