Texte_AtkaScience_Comprendrel'arctique

Ce programme aux multiples activités a pour but de mesurer et quantifier l’impact des changements climatiques et de la pollution dans l’océan Arctique.

Texte_AtkaScience_Atka2pourl'arctique

A la différence de la première expédition, ATKA 2 sera en constant mouvement pour réaliser sa circumnavigation du pôle nord en deux ans.

Il est vite apparu que cette navigation au long cours offrait une opportunité intéressante pour la collecte de données scientifiques sur tout le trajet.

Aujourd’hui encore Ben consacre une grande partie de son activité de guide aux scienti-fiques en expédition. Fruit de ses rencontres et de son envie de participer à la compréhension du milieu arctique, un programme scientifique sur mesure est né

Début juin prochain, ATKA quittera ainsi le port de la Rochelle pour une mission lors de laquelle il mènera à bien de multiples activités scientifiques, pédagogiques et artistiques.

Après 2 mois de navigation de la France vers le Groenland – où il a réalisé son premier hivernage en 2016 – ATKA se dirigera cet été en direction du dédale de détroits et hauts fonds qui caractérisent le passage du Nord-Ouest.
Encore impossible à imaginer il y a quelques années, le recul prononcé de la banquise offre désormais la possibilité aux navires de s’aventurer durant les beaux jours sur cette route fantasmée par tant d’explorateurs, reliant l’Asie à l’Europe via le détroit de Béring.

Texte_AtkaScience_LesMissons

LES ALGUES, SENTINELLES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Les études menées à Takuvik ont confirmé que la réduction du couvert de banquise a des conséquences importantes sur la production primaire de phytoplancton arctique. Le trajet de l’expédition ATKA 2, permettra la collecte et l’analyse de nombreux échantillons, pour une étude détaillée de ce pilier des écosystèmes polaires

ALIENS EN ARCTIQUE, LE CAS DES ESPÈCES ENVAHISSANTES

Augmentation de la température des eaux de surface, réduction de la salinité et du couvert de banquise, accentuent les risques d’apparition des espèces exotiques. Avec l’augmentation du trafic maritime, le transfert d’espèces n’est qu’une question de temps.Les impacts socio-économiqueset écologiques qui les accompagnent sont potentiellement dramatiques. Avec l’aide de l’équipe ATKA,les chercheurs de Takuvik traqueront ces aliens tout au long du voyage.

PLASTIQUE EN ARCTIQUE

Aujourd’hui, des milliards de fragments microscopiques de plastique s’accumulent déjà dans l’océan Arctique. Les scientifiques s’inquiètent : l’océan Arctique va-t-il devenir une gigantesque décharge pour nos polluants les plus résilients ? Ceux-ci ne connaissent pas les frontières !
Avec ATKA, l’équipe Takuvik collectera des échantillons durant les deux années de l’expédition, pour tenter de déterminer l’ampleur de la pollution et sensibiliser le plus grand nombre.

PLASTIQUE EN ARCTIQUE

Les océans couvrant 70 % de la surface terrestre, la cartographie marine est un grand défi auquel participe ATKA pour la connaissance du milieu océanique.  Les fonds marins de l’Arctique étant très peu connus, le programme “cartographie polaire” mené à bord
du voilier ATKA servira aux études sur notre environnement et la préservation de sa richesse.

Texte_AtkaScience_L'equipe

SPI

Le Swiss Polar Insitute

UMI TAKUVIK

L’Unité Mixte Internationale

Texte_AtkaScience_EnSavoirPlus

ATKA 2 • 2018-2021

Présentation
ATKA transmet
ATKA & la science
ATKA le blog

ENVIE D'EMBARQUER
AVEC NOUS ?

Suivez les actualités
Rejoignez ATKA transmet
Contactez nous

LES EXPÉDITIONS ATKA

Présentation
L’équipe
Le bateau
Atka 1 • 2015-2016
Atka 2 • 2018-2021
Médias

PARTENAIRES

ÉDITORIAL

Anne-Claire Bihan Poudec
Pascal Simon

DIRECTION ARTISTIQUE

Camille Duband

RÉALISATION

Antoine Bugeas
Valentin Hoyet
Robert Parkin
Dorian Seguin