Rêves exaucés

Rêves exaucés en 2015 

Arrivée mythique au Groenland
Luc Jacquet, réalisateur oscarisé de « la marche de l’empereur » est à bord d’Atka pour immortaliser en images l’arrivée du bateau au Groenland par le Cap Farwell. Un moment magique et inoubliable.

 

Voler au-dessus des fjords du Groenland
Une équipe de Windsuiters, menée par la suissesse Géraldine Fasnacht, explore les cimes des montagnes groenlandaises. Ces sportifs engagés rêvent d’ouvrir de nouveaux spots de saut dans les fjords du sud du Groenland.

« Je rêvais d’ouvrir de nouvelles voies de BaseJump au Groenland. Grâce à Atka, ce rêve est devenu réalité. J’ai embarqué pendant 15 jours à bord de ce magnifique voilier d’expédition et j’ai pu réaliser 4 sauts mythiques qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire ».

 

Des adolescents à la découverte de la faune arctique
Trois adolescents âgés de 15 à 17 ans vivent leurs premiers rêves d’explorateurs en herbe. De merveilleuses rencontres animalières agrémentent ce voyage inoubliable.

Théo, 14 ans, collégien
« Depuis que je suis petit, je rêve de voir des baleines en vrai. Quelques jours seulement après avoir embarqué sur Atka, quatre gros cachalots ont entouré le bateau. Un moment magique que j’ai raconté à mes copains à mon retour. »

 

Photographie polaire
Le photographe russe de renom, Sasha Gusov rêve depuis son plus jeune âge de saisir en images la beauté des milieux arctiques.
« L’Arctique c’est un rêve de gosse. Des images qui défilaient dans ma tête que je ne pensais pas avoir la chance de réaliser aussi tôt. C’était sans compter sur la générosité de Ben, qui m’a
ouvert les portes de ce monde incroyable, un monde aux lumières exceptionnelles. »

 

Peinture et littérature
Le peintre Gildas Flahault et l’écrivain reporter Julien Blanc Gras rêvent de vivre une aventure polaire à la découverte des cultures inuit. L’occasion de s’inspirer de cette expérience pour nourrir leur inspiration artistique.

 

 

Octobre 2015 à avril 2016 – Mise en hivernage du bateau
Une équipe de trois jeunes hivernants prennent leurs quartiers pour sept longs mois et se
préparent à passer leur premier hiver arctique.

Rêves exaucés en 2016 

« Le programme pédagogique ATKA POLAR SCHOOL »

Deux jeunes chercheuses spécialistes des régions polaires embarquent à bord d’Atka pour mener un beau programme pédagogique durant six mois.

 

La magie s’invite au Groenland

Place au spectacle et à la poésie ! Deux dompteurs de bulles, un magicien et un jongleur font découvrir le monde merveilleux du cirque aux enfants groenlandais pendant l’hivernage d’Atka.

 

A chacun son everest

Des enfants et des femmes malades réalisent leurs rêves arctiques. Christine Janin, fondatrice de l’association « A chacun son Everest », accompagne à bord deux adolescents en début de rémission et de deux femmes atteintes du cancer du sein. Cette aventure ATKA sera pour eux une magnifique parenthèse dans leur lutte contre la maladie.

 

Vaincre son handicap

La grande alpiniste Vanessa François, devenue paraplégique suite à un accident en montagne, viendra sur ATKA pour découvrir les régions polaires, Un rêve de longue date. Sa force de caractère pour affronter cette terrible épreuve sera un exemple pour toute l’équipe.

 

En avant la musique : Sanseverino

Avec son enthousiasme et sa curiosité sans limites, Sanseverino et sa guitare rejoindront ATKA pour faire résonner le jazz manouche au milieu des icebergs, et y trouver et faire vibrer une source d’inspiration nouvelle. Des concerts avec l’école de musique locale seront organisés afin de partager les influences et les richesses de chacun.

 

Clémence Ollier, artiste photographe

Clémence Ollier, artiste photographe plasticienne en baie de Disko. En vue d’un projet artistique participatif, Clémence rejoint ATKA munie de son appareil photo pour capturer les détails et textures qu’offrent l’Arctique.

 

La compagnie de cirque des Naz dans les icebergs

Les Naz sont venus se donner en spectacle à Oqatsuut. Ils collaborent avec les enfants du village pour créer un spectacle inédit de jonglage pour les habitants du village.